Dominique Wittorski

         - Accueil -

Dominique Wittorski

 



Bio-biblio
Prix et distinctions



s'abonner à la
"Newsletter"

Dominique Wittorski, acteur, dramaturge, cinéaste et metteur-en-scène
(provisoirement, par intermittence et avec toute la flexibilité que la société d'aujourd'hui réclame)
Le site






CLIMAT

Nouvelle preuve de la dégradation de l'environnement :
l'expression "mort de rire" vient de muter






7/01/2015              
Charlie Hebdo
           



Bienvenue sur le site de Dominique Wittorski. Vous pourrez trouver, sur ces quelques pages, une revue d'ensemble de ses travaux et de ses créations (avec extraits vidéos, audios et photos). Nous vous souhaitons une bonne lecture et nous tenons à votre disposition via la rubrique contact pour toutes questions... Cette page-ci vous donne quelques repères biographiques et bibliographiques mais vous trouverez plus de détails en choisissant les rubriques boutonnées ci-dessus. Dominique a de multiples activités, elles ont été décrites en distinguant chaque métier, même si Dominique ne les considère que comme de multiples facettes d'un même désir créatif. A vous de fouiller pour découvrir !

L'actualité : Agenda des projections et représentations à venir
ou
s'abonner à la"Newsletter" (afin de recevoir les mails qui annonces les représentations)
ou Le Plan du site (afin de découvrir en un coup d'oeil les pages mises à jour)


Si, d'aventure, vous désiriez acquérir textes et/ou vidéo, la rubrique petit marché est là pour vous permettre d'en passer commande. Sachant que ce n'est en aucun cas, pour nous, une volonté de faire du commerce, mais simplement une façon, pour vous si vous le désirez, de soutenir les créations de Dominique.

(dernière mise à jour du site : 1er septembre 2014)




"Dominique Wittorski est un visionnaire. Pas un rêveur. 
Son univers est vaste comme la terre.
Y entrent le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest,
dans leur rapport de domination, de profit, d'exploitation, de lutte pour la survie...
Avec des personnages qui ressemblent à notre voisin ou aux tréfonds de nous-mêmes.
Le monde commence dans notre tête, dans notre coeur et il va y voir dedans.
Il entre toujours par la petite porte.
Pas de grands discours, pas de dénonciation véhémente.
La parole de ses personnages déambule dans l'implacable logique économique de notre temps,
qu'elle pousse  dans ses derniers retranchements,
ceux du rire, terriblement corrosif.
Dominique Wittorski nous convie à douter de ce que nous voyons
et à tenter de voir ce qui est invisible,
à ne pas nous croire des dieux,
mais  à  décider enfin que nous sommes mortels
et que cela devrait nous apprendre à vivre."
Geneviève Brun (Critique théâtre)




Bio-bibliographie

Dominique Wittorski est arrivé à l'écriture et à la mise en scène par les chemins de traverses.
Sa formation première est scientifique. Le théâtre détourne rapidement ses pas. C'est l'interprétation dramatique qui le conduira au cœur des textes. Durant sa formation d'acteur à l'INSAS, il aura quelques rencontres textuelles déterminantes : Büchner pour son Woyzeck, Genet et ses Bonnes - dont Dominique interprétera Madame -, Edward Bond...

Sorti de sa formation, l'acteur-Wittorski décide de ne pas subir les "trous d'agenda" et plutôt qu'attendre l'hypothétique coup de téléphone pourvoyeur de boulot, il choisit de s'écrire du travail. Du cinéma en l'occurrence, dont l'écriture lui semble plus abordable, plus simple que le théâtre. En 1993, Dominique Wittorski écrit Correspondance, un court-métrage pour lequel il obtient deux prix au Festival international de Bruxelles.

Participant alors à un stage conduit par Jean-Marie Piemme, il entame l'écriture de sa première pièce Katowice-Eldorado. Une tentative pour se persuader que l'écriture théâtrale est inatteignable. Le texte reçoit le Deuxième Prix du concours Théâtre du Monde de RFI en 1994 et une bourse d'encouragement à l'écriture du Ministère de la Culture. Katowice-Eldorado fait l’objet d’une réalisation radio par la RTBF.

En 1996, accueilli en résidence à la Chartreuse, Dominique Wittorski écrit Vermeer, beau bleu, le temps de trouver quelques réponses (?) et surtout de nouvelles questions au sujet de l'écriture théâtrale. Son métier d'acteur reste cependant toujours central (Snipers de R. Burton, NM.doc de S. Cotton, le Misanthrope...). Il écrit aussi un premier scénario de long métrage Paradis Polski.

En 1998, Dominique obtient une bourse de création du CNL pour l'écriture de sa troisième pièce ReQuiem (with a happy end).
L'année 2000 voit l'acteur reprendre le dessus, avec la création, pour la première fois en français, de Ma bouche de chien de l'autrichien Werner Schwab, où Dominique Wittorski tient, seul en scène deux heures durant, l'unique rôle de chair et d'os.

Le travail cinématographique a continué, pendant ce temps. Et Dominique écrit et réalise en 2001 Bosna Airlines, un court métrage (avec Redjep Mitrovitsa) qui se verra couronné des prix du Public aux festivals internationaux de Brest et d’Amiens, parmi beaucoup d’autres festivals, prix, distinctions… En même temps, il écrit Ohne, commande de France Culture.

En 2002, Dominique adapte et réalise Sans regrets éternels, moyen métrage (avec Yann Collette), prix des Auteurs à Namur. Et en 2003,  Lux Fugit, court métrage.

En 2004, le Théâtre des 2 Rives à Rouen lui donne carte blanche pour la création d’un de ses textes. Ce sera Ohne, la première mise en scène de Dominique au théâtre. Et la première de ses pièces (nonobstant les nombreux prix qu’elles ont toutes reçus) qui reçoive les moyens d’une création professionnelle… En plus de 200 représentations (tournée des ATP, festival de Spa, Atelier Théâtre Jean Vilar de Louvain-la-Neuve, puis reprise à Rouen et au Théâtre de l’Est parisien, et enfin Avignon grâce à l'ORCCA qui débouchera sur une tournée CCAS et un voyage à Nouméa au Théâtre de l'île) Ohne rencontre toutes sortes de  publics, toujours avec le même succès, et reçoit un accueil critique enthousiaste.

Aujourd'hui, Dominique Wittorski exerce de front trois métiers : acteur, dramaturge et cinéaste-metteur-en-scène. Il a mis en scène
ReQuiem (with a happy end)  à Montpellier  en  2007. Il a joué dans 6ème ciel, court métrage qu'a écrit et réalisé Caroline Guth. Pour ce rôle principal, il a reçu le Prix du meilleur Acteur de court métrage au Festival du film romantique de Cabourg. Il a écrit Fleur de cimetière et autres sornettes pour la Compagnie Hervé-Gil.

Modeste contribution, créée en 2009, par Jean-Marie Lejude, pièce qu'a écrite Dominique et dont il est l'interprête principal, a été jouée plus d'une centaine de fois, dont une longue série à Paris, au Lucernaire... Et les créations du Misanthrope (Molière / 2011) et de L'Homme Semé (2013), succès publics et critiques, se sont jouées jusqu'en Nouvelle-Calédonie.

L'avenir s'écrit en ce moment en résidence au TCM (Théâtre de Charleville-Mézières), au cœur de ces ardennes que Dominique affectionne tant.

 





Prix et distinctions

"Correspondance"

- Prix du Jury des Jeunes au Festival International de Bruxelles 1994
- Prix Titra au Festival International de Bruxelles 1994

"Katowice Eldorado"

- 2ème Prix du Concours Radio France International 1994 Dramaturgies du monde
- Bourse d'encouragement à l'écriture de la DTS 1994, ministère de la Culture. 

"Vermeer, beau bleu"

- Résidence de création à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon 1997
- Prix Acanthe de l’Union des Artistes 2000

"ReQuiem (with a happy end)"

- Résidence de création au Québec 1999
- Résidence de création à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon 2003 et 2007
- Lauréat des Journées d'Auteurs à Lyon - 2005.
- Finaliste des Prix des metteurs en scène - 2006

"Padam Padam Pas d'âme !"

- Prix Gilson 2000 Communauté des radios francophones. Représentant belge.

"Bosna, vol 8487 en provenance de Sarajevo"

- 7ème Prix Europa – Berlin 2000
- 2ème Prix Concours Phonurgia Nova 2001 – Arles 

"Bosna Airlines"

- Prix du Public Festival européen du film court de Brest (France) 2001
- Prix du Public Festival international du film d’Amiens (France) 2001
- Prix du jury des femmes de la maison d’arrêt d’Amiens Festival d’Amiens (France) 2001
- Prix du jury du Festival d'Argelès sur Mer (France) 2002

"Sans Regrets éternels"

- Mention spécial du jury du Festival d'Argelès sur Mer (France) 2003
- Prix SACD des Auteurs 2003
- Ours d’Argent, Festival des Nations, Ebensee – Autriche. 2004

"Ohne"

- Prix d'encouragement à l'écriture de la DMDTS, ministère de la Culture, 2003.
- Prix de littérature dramatique des collégiens 2007. ANETH. Première édition.
- Prix CCAS du club de la presse au festival d'Avignon en 2008

"Modeste Contribution"

- Aide à la création - Centre National du Théâtre, ministère de la Culture, 2008.

"6ème ciel"

- Prix du Meilleur Acteur - Cabourg 2008




Dernière actualisation le : 07-01-2015
- Plan - Contact - Blog -